Performances graphiques sur un mur

GRAFFITI

du 24 au 26 mai

Depuis toujours, la culture graffiti et les arts urbains se côtoient sur les SkateParks. Des électrons libres qui magnifient les spots : artistes et sportifs s’y croisent, chacun y exerce son talent et certains troquent parfois même leurs roues contre une bombe de peinture et vice-versa. Cette année encore, l’association strasbourgeoise DownTown, en partenariat avec le shop Phalanger, viendront donner des couleurs au week-end en réalisant des performances graphiques sur un mur spécialement installé pour l’occasion. De nombreux invités seront présents.

Line up du mur : Missy (FR) / Stom500 (FR) / Wise (FR) / Jupe (FR) / Ceon (ALL) / Baske (ALL) / Abyz (ALL) / Nask (LUX) / AkirOvitcH (FR)


Special guest : SHANE

Un papa coutelier, une maman tapissière : Shane ne pouvait qu’avoir la fibre créative et une idée bien tranchée de son futur métier. Pas étonnant donc qu’il soit aujourd’hui, à seulement 28 ans, un graphiste que s’arrachent les plus grandes marques (Nike, Mont blanc, Puma ou encore Coca-Cola). Mais surtout un artiste reconnu par ses paires, lui qui a intégré le milieu du graffiti avant même sa majorité. Nourri d’une multitude d’influences, de l’underground américain à l’artisanat d’art familial, du pointillisme à la typo en passant par le tatouage – il sait d’ailleurs manier l’aiguille – et les motifs « classiques » d’une poterie romaine, Shane puise son inspiration dans les styles qu’il croise, les techniques qu’il expérimente et les personnes qu’il rencontre. Trop humble pour se définir comme un autodidacte, Shane s’est cependant essayé à bien des mediums sans formation préalable, mu par une curiosité qui n’a rien d’un vilain défaut, au contraire ! Shane tient ainsi l’aérographe et le flouté, le lettrage abstrait mélangé au dessin hyper réaliste de sujets hétéroclites. Des compositions complexes fourmillant de petits détails à observer attentivement qui offrent plusieurs degrés de lecture et de compréhension. A l’image d’une BD dont les cases auraient été désordonnées afin de faire naître un nouveau scénario tout aussi cohérent.